cord_blood_gives_hope

UniVie

Lorsque Michelle Alfieri et Nathaly Larter, toutes deux employées de la Société canadienne du sang, ont appris qu’elles étaient enceintes, elles ont pris la décision de faire don du sang du cordon ombilical de leur bébé à la Banque de sang de cordon de la Société canadienne du sang.

Directrice de programmes, Michelle s’occupe entre autres d’un programme qui vise à trouver de nouvelles façons d’attirer les gens vers la Société canadienne du sang. Elle est très consciente que pour amener les donneurs, les bénévoles et les partenaires à s’engager, il faut les toucher d’une manière personnelle.

Après la naissance de leur premier enfant, Michelle et son mari ont eu un problème d’infertilité. Mais ils savaient que si, un jour, ils avaient un autre enfant, ils feraient don du sang de son cordon ombilical.

« On a vécu une période difficile après la naissance de notre fils, Alex, confie Michelle, alors quand on a su que j’étais de nouveau enceinte, on était tellement heureux qu’on a voulu donner ce genre d’espoir à quelqu’un d’autre. »

C’est par son travail à la Société canadienne du sang que Michelle a appris qu’elle pouvait faire don du sang de cordon de son bébé. Elle s’est ensuite renseignée auprès de son médecin.

« J’encourage vraiment les futurs parents qui vont donner naissance à leur bébé dans l’un des hôpitaux participants à parler avec leur médecin ou leur sage-femme. Mon médecin était au courant de la possibilité et tout à fait prêt à en parler », conclut Michelle.

Spécialiste en communication numérique, Nathaly Larter travaille aux Affaires publiques, où elle conçoit des stratégies Web, met à jour le site Web de l’organisation et fait de la conception graphique.

Nathaly habitait à Toronto avant d’entrer au service de la Société canadienne du sang à Ottawa en octobre 2014. Elle savait qu’il était possible de conserver le sang de cordon de son bébé moyennant des frais, mais elle ignorait qu’il existait une banque publique nationale de sang de cordon.

« L’un des premiers projets auxquels j’ai travaillé était une vidéo sur le sang de cordon », se souvient Nathaly.

En faisant la vidéo, la jeune femme a compris que le sang de cordon pouvait sauver des vies. Dès lors, la décision de faire don du sang de cordon de son futur bébé allait de soi.

« J’espère que ce don pourra sauver la vie de quelqu’un. Et s’il ne répond pas aux critères ou qu’il n’est compatible avec aucun patient, il pourra toujours servir à la recherche. C’est mieux que de finir aux déchets, puisqu’il servira quand même à sauver des vies. »


Bonnes nouvelles!

Michelle et Nathaly ont chacune donné naissance à un petit garçon en parfaite santé! James, le fils de Michelle, est né en novembre et Knox, le fils de Nathaly, est né en janvier.

Bookmark and Share