UniVie

gift_of_life_twice2

Collègues et amies de longue date, Julia Carr et Cara Siu sont danseuses professionnelles et membres de la compagnie Aeriosa, à Vancouver, depuis plusieurs années.

Quelle n’a été leur joie d’apprendre qu’elles étaient enceintes en même temps! Elles allaient entamer ensemble cette nouvelle phase tant attendue de leur vie, la maternité. Toutes deux partisanes d’une approche plus naturelle de la grossesse et de l’accouchement, elles se sont inscrites à un centre de maternité multidisciplinaire de Vancouver.

C’est dans ce centre qu’elles ont découvert la possibilité de donner le sang de cordon de leur bébé à l’Hôpital pour femmes de la Colombie-Britannique. La Société canadienne du sang se chargerait de recueillir leur don et de le conserver dans la banque publique nationale de sang de cordon.

« On nous a présenté le don de sang de cordon d’une manière réaliste, pratique et neutre, raconte Cara. J’ai beaucoup aimé et je trouve ça super. »

Comme beaucoup de gens, les deux femmes ont déjà fait face au besoin en sang et en cellules souches. Un membre de la famille de Julia a eu besoin d’une greffe de moelle osseuse et c’est dans une banque de cellules souches qu’on a trouvé des cellules compatibles. Quant à Cara, elle a dû recevoir du sang lorsqu’elle était bébé, à une époque où l’on ne savait pas encore comment traiter l’incompatibilité sanguine entre une mère et son fœtus.

« Je dois la vie à quelqu’un qui a donné du sang, souligne la jeune femme, alors maintenant que j’ai l’occasion de donner à mon tour, je trouve ça fantastique. »

Les deux amies devaient accoucher à une semaine d’intervalle, mais elles se sont retrouvées à l’hôpital le même jour. Elles ont donné naissance à deux beaux garçons en pleine santé. Dans l’excitation et l’intensité de l’accouchement, le don du sang de cordon est passé totalement inaperçu.

« Il y avait tellement de choses qui se passaient que je ne sais même pas quand ça a eu lieu, se rappelle Julia. Ça n’a aucune répercussion sur l’accouchement et ça peut faire tellement de bien à quelqu’un! »

Bien que le sang de cordon donné par Julia soit une ressource importante pour la banque nationale de sang de cordon, celui donné par Cara est encore plus précieux compte tenu du patrimoine génétique de Jasper, qui a des origines chinoise, trinidadienne et européenne. Ce type de sang est très recherché, car pour les patients aux origines multiethniques, il représente un donneur potentiel de plus.

« Lorsqu’il sera grand, je lui parlerai du don qu’il a fait et j’espère que cela renforcera son sentiment d’appartenance à la communauté mondiale. »


 
Renseignez-vous sur le don de sang de cordon.

Bookmark and Share