Partenaires pour la vie

Mary Ly a participé en octobre dernier à l’épreuve de 5 km du Waterfront Marathon de Toronto, une course commanditée par la Banque Scotia. Mary était accompagnée pour l’occasion de 47 parents et amis, qui couraient avant tout pour tenter de lui sauver la vie.

Alors qu’elle est au début de la vingtaine, Mary reçoit un diagnostic de trouble sanguin et commence à prendre des médicaments anticoagulants. Au printemps dernier, lors d’un examen de routine, elle confie à son médecin qu’elle craint que ses médicaments ne fassent plus effet. Au bout du compte, elle apprend qu’elle est atteinte de myélofibrose et qu’elle a besoin d’une greffe de cellules souches.

« Quand j’ai appris le diagnostic, je me suis demandé comment j’allais annoncer la nouvelle à ma famille, raconte Mary. Puis je me suis dit que cette épreuve nous avait été envoyée pour qu’on la surmonte ensemble, qu’on devait espérer que mon autre moitié soit là, quelque part. »

Dans sa recherche pour trouver un donneur compatible, Mary entend parler d’OtherHalf – Chinese Stem Cell Initiative (« autre moitié »), un organisme qui vise à recruter des donneurs de cellules souches parmi la communauté chinoise. « On m’a dit que les personnes d’origine asiatique avaient plus de difficulté à trouver un donneur compatible, explique Mary. J’ai donc voulu inciter les membres de ma communauté à s’inscrire au Réseau UniVie, pas seulement pour moi, mais pour tous les patients, précise-t-elle. Quand j’ai appris qu’OtherHalf était associé à UniVie, j’ai commencé à travailler avec eux pour sensibiliser la population au besoin de donneurs. »

Partenaire d’UniVie depuis 2008, OtherHalf s’est donné pour mission de contribuer à sauver des vies en recrutant des donneurs sino-canadiens en bonne santé disposés à faire don de cellules souches. L’organisme a réussi à conscientiser non seulement la communauté chinoise, mais aussi d’autres communautés ethniques, devenant ainsi un véritable moteur de diversification du Réseau UniVie.

Très actif, OtherHalf multiplie les efforts pour sensibiliser les donneurs potentiels, en particulier depuis que l’accent est mis sur la recherche de jeunes donneurs de sexe masculin. OtherHalf travaille avec des groupes de jeunes partout au pays, s’assurant que leurs campagnes de recrutement misent avant tout sur l’entraide communautaire et le désir de sauver des vies.

Mary a adoré sa récente expérience avec l’organisme : « J’étais très contente de participer à la course et d’avoir le soutien de ma famille et de mes nouveaux amis d’OtherHalf. J’ignorais si j’allais me rendre jusqu’au bout, mais leurs encouragements m’ont donné la force de continuer et j’ai fini par la franchir, la fameuse ligne d’arrivée! »

Il est certainement inspirant de voir 47 capes rouges peintes de messages invitant les gens à devenir donneurs de cellules souches. La course d’octobre n’est qu’une des activités de recrutement et de sensibilisation des jeunes qui font d’OtherHalf un partenaire précieux pour la Société canadienne du sang…

… et pour Mary, qui est toujours à la recherche de son autre moitié, mais qui a indéniablement trouvé chez OtherHalf un soutien total.