Don et greffe d’organes et de tissus

putting_patients

Le Canada dispose maintenant d’un registre en ligne qui affiche en temps réel le nom des patients qui sont au stade terminal d’une insuffisance organique et qui, par conséquent, ont besoin d’une greffe dans les plus brefs délais.

La Liste d’attente nationale pour un organe, lancée en juin 2012, est mieux connue sous le nom de « Liste NOW » en raison de son nom anglais — National Organ Waitlist. Cette liste permet aux programmes de greffe d’organes du pays d’avoir accès en direct aux données sur les patients en attente d’un cœur, d’un poumon, d’un foie, d’un pancréas ou d’un intestin; elle ne s’applique pas aux patients qui ont besoin d’un rein. Lorsqu’un organe devient disponible, les programmes de greffe et les services d’approvisionnement en organes consultent la Liste en ligne afin de repérer les patients dont la greffe est la plus urgente, où qu’ils soient au Canada. À l’heure actuelle, la Liste compte environ 900 inscriptions.

La Liste NOW fait partie du Registre canadien de greffe, qui regroupe divers registres nationaux sur une même plateforme Web. Elle remplace la liste que le Centre des sciences de la santé de London envoyait par télécopieur chaque semaine et dont les données étaient souvent périmées. Le nouveau registre répond mieux aux critères régissant l’exactitude des données, la sécurité, la protection des renseignements personnels et la traçabilité.

« Le Registre canadien de greffe sera le principal mécanisme utilisé pour l’échange d’organes entre les provinces; c’est d’ailleurs là le grand avantage du nouveau système, explique Kimberly Young, directrice exécutive de la division Organes et Tissus de la Société canadienne du sang. Ce registre en ligne constitue une avancée technologique fort attendue et un outil de collaboration précieux pour les intervenants du milieu du don et de la greffe d’organes au Canada. »

« Les programmes de greffe pourront voir immédiatement le statut des patients ainsi que l’endroit où chacun de ces patients se trouve. Voilà maintenant une trentaine d’années que nous rêvons d’un système qui faciliterait l’attribution des organes en nous donnant accès aux données en temps réel, 24 heures sur 24, 7 jours sur 7. La Société canadienne du sang est privilégiée de participer au développement du soutien et des outils qui aideront les organisations concernées à fournir ce service vital aux patients. »

La Liste NOW s’inscrit dans le nouveau mandat de la Société canadienne du sang visant le don et la greffe d’organes et de tissus. La Société a publié en juin 2012 Passons à l’action, un plan qui recommande la mise sur pied d’un système national intégré pour faciliter le don et la greffe.

Outre la Liste NOW, la Société canadienne du sang a créé un registre de donneurs vivants jumelés par échange de bénéficiaires : le Registre LDPE (LDPE signifiant Living Donor Paired Exchange en anglais). Ce registre permet, par un jeu d’échanges entre des couples donneur-receveur incompatibles, de réaliser des greffes qui ne pourraient avoir lieu autrement. Par exemple, un homme pourrait être disposé à donner un rein à sa conjointe, mais ne pas pouvoir le faire parce qu’il n’est pas compatible. Cet homme pourrait alors faire don de son rein à un autre patient qui, lui aussi, a un donneur incompatible. Au 9 novembre 2012, le Registre avait permis la réalisation de 151 greffes de rein provenant de donneurs vivants. De plus, la Société canadienne du sang lancera en 2013 un registre de patients hyperimmunisés, lequel augmentera les chances d’obtenir un rein pour les patients qui ont de la difficulté à trouver un donneur compatible.

Pour en savoir plus sur les programmes de greffe et de don d’organes de la Société canadienne du sang, veuillez consulter le site organesettissus.ca.

Bookmark and Share