Bureau national de financement

La Société canadienne du sang lance sa première campagne de financement pour soutenir la création d’une banque publique nationale de sang de cordon ombilical. Dès que la banque sera en activité, les mères accouchant dans des hôpitaux sélectionnés du pays auront la possibilité de faire don du cordon ombilical de leur bébé et de raviver ainsi chez les patients canadiens l’espoir d’une vie nouvelle.

En mars 2011, les ministres provinciaux et territoriaux de la Santé (à l’exception de celui du Québec) ont approuvé le projet de la Société canadienne du sang pour l’instauration et la gestion de la banque de sang de cordon. La Société canadienne du sang compte réunir, d’ici 2014, 12,5 millions de dollars sur les quelque 48 millions nécessaires à la mise sur pied de la banque; le reste des coûts d’exploitation sera financé par les provinces et les territoires.

« Le Canada est le seul pays du G8 qui n’a pas encore de banque publique nationale de sang de cordon ombilical, fait remarquer Steve Harding, directeur exécutif du financement et du développement à la Société canadienne du sang. Grâce à notre collecte de fonds, la banque de sang de cordon ombilical sera accessible à tous les Canadiens, jeunes et moins jeunes, et offrira une nouvelle vie aux receveurs ainsi qu’à leur famille. »

La campagne de dons majeurs, appelée Pour tous les Canadiens, invitera les collectivités de tout le pays à contribuer à l’objectif de 12,5 millions de dollars. À présent engagée dans la « phase stratégique » de la campagne, la Société canadienne du sang a entrepris des discussions avec ses partenaires et ceux qui l’appuient. Jusqu’à maintenant, les résultats sont positifs : l’organisation a déjà reçu un certain nombre de dons ainsi que des promesses de dons.

Le sang provenant du cordon ombilical d’un nouveau-né est riche en cellules souches, lesquelles permettent de guérir des maladies comme la leucémie, les lymphomes, l’anémie aplasique et d’autres troubles hématologiques. Ces cellules souches peuvent donner un nouveau souffle de vie à de nombreux malades en attente d’une greffe. À l’heure actuelle toutefois, les cordons ombilicaux sont jetés après l’accouchement. On vise à recueillir 20 000 unités de sang de cordon ombilical sur une période de huit ans pour la nouvelle banque, et il est souhaité que ces dons reflètent la diversité ethnique du Canada.

Pour en savoir plus au sujet de la campagne Pour tous les Canadiens ou pour faire un don, consultez le site blood.ca/campaign (bientôt traduit en français).