giving_hope

Ralliement

Erin Isfeld, journaliste à CTV Edmonton, dit être inspirée quotidiennement par les gens qu’elle rencontre ou qui l’entourent. Elle est fière de mettre en lumière des gens forts et courageux qui incitent les téléspectateurs à réaliser eux-mêmes de grandes choses. Parmi ces gens exceptionnels figure son amie Holly Plante, qui a fait naître chez Erin le désir de créer elle aussi quelque chose de grand.

En mars 2010, Holly accouche d’une petite fille, qu’elle et son mari, Mike, prénomment Hope. Deux semaines plus tard, victime d’une grave hémorragie, Holly est conduite d’urgence à l’hôpital. Pendant les deux jours qui suivent, elle reçoit plusieurs unités de sang afin de remplacer près du tiers de son volume sanguin.

« Je me souviens de la sensation du sang coulant dans mes veines, raconte Holly. C’était si rafraîchissant! Je me disais que ce sang allait me rendre plus forte. Pendant ma convalescence, je me levais chaque matin en éprouvant un sentiment de reconnaissance. »

Erin Isfeld donnait du sang depuis plusieurs années déjà, mais l’expérience de son amie l’a poussée à communiquer avec la Société canadienne du sang pour faire encore plus. C’est ainsi qu’est née la campagne Giving Hope (donner de l’espoir), qui s’est déroulée en octobre dernier pour la troisième année consécutive.

« En tant que journaliste, j’ai le devoir de conscientiser le public chaque fois que je le peux, explique Erin. La campagne Giving Hope est ma façon de remercier les donneurs qui ont sauvé la vie de mon amie et de susciter la réflexion chez les gens qui n’ont jamais donné de sang. »

Fortes du soutien du public, Erin et son équipe ont mis les téléspectateurs au défi d’atteindre un objectif de 4 900 dons, soit le nombre de dons nécessaires pour satisfaire la demande des hôpitaux du centre et du nord de l’Alberta pendant le mois d’octobre. Pour atteindre cet objectif, l’équipe de CTV a passé une bonne partie du mois dans l’établissement de collecte d’Edmonton, recueillant des témoignages pour les téléspectateurs. Chaque récit mettait en évidence la fierté et le dévouement de personnes qui donnent du sang régulièrement sans attendre quoi que ce soit en retour. La promotion constante faite par l’entremise de CTV Edmonton et des médias sociaux a contribué au recrutement de donneurs.

L’un des plus beaux moments de la campagne est survenu le dernier jour, le 31 octobre. La première ministre albertaine, Alison Redford, et des membres de son cabinet se sont rendus à l’établissement de collecte pour appuyer la campagne en donnant de leur sang. Plusieurs d’entre eux n’avaient pas fait de don depuis des années, mais chaque donneur est reparti en promettant de revenir. Au total, les téléspectateurs de CTV ont fait 5 124 dons.

Holly, qui a été la source d’inspiration de la campagne, est très fière de sa remarquable amie Erin et des grandes choses qu’elle a accomplies. Elle promet de continuer à raconter son histoire aussi longtemps que cela sera utile. « Je suis très reconnaissante envers tous ceux qui prennent le temps de faire un don et envers la Société canadienne du sang, qui est une organisation formidable », ajoute-t-elle.

Quelle est la prochaine étape? Malgré le succès des trois dernières années, Erin Isfeld est convaincue qu’il est possible de faire plus. Elle a déjà des idées pour l’an prochain.

« Tout est possible, conclut la journaliste. Nous allons poursuivre notre collaboration avec la Société canadienne du sang et continuer de raconter les histoires de donneurs et de receveurs afin de sensibiliser le public à la nécessité de faire ce don salutaire. »

Bookmark and Share