D’un océan à l’autre

Darth Vader, Morgan Freeman, Camilla, la duchesse de Cornouailles… tous y sont passés. Tous ont été victimes d’un détournement… de photo! Pour souligner la Semaine nationale du don de sang, la Société canadienne du sang a mis les gens au défi de « détourner » une photo en y exhibant le symbole de l’appel aux donneurs. Les participants, recrutés sur les médias sociaux, ont bien joué le jeu.

La Semaine nationale du don de sang a été officiellement lancée en 2008 par le gouvernement fédéral avec l’adoption de la Loi sur la Semaine nationale du don de sang afin de rendre hommage aux donneurs de sang partout au pays.

Cette année, pour sensibiliser les gens au don de sang et faire connaître le symbole de l’Appel aux donneurs (symbole visuel et sonore dont l’objectif est de sensibiliser les gens au besoin de sang et de les inviter à se mobiliser pour cette cause vitale), la Société canadienne du sang a invité les Canadiens à sortir leur appareil photo pour participer à sa campagne de détournement de photos.

On peut détourner une photo entre autres en se précipitant devant l’objectif à la dernière seconde ou en préparant une scène élaborée avec costumes et accessoires. Dans le cas de la campagne de la Société canadienne du sang, les participants devaient inclure dans leur photo le symbole de l’appel aux donneurs, une goutte de sang lumineuse, dont ils pouvaient obtenir l’image auprès de l’organisme.

Le résultat est impressionnant. Les centaines de photos reçues ont été détournées de façon très originale et plusieurs témoignent même d’une belle audace. Manifestement, les participants, qui provenaient de partout au pays, avaient à cœur de passer le message. La double greffée pulmonaire Hélène Campbell a participé à la campagne en publiant une photo détournée sur son propre compte Twitter, rappelant ainsi à ses abonnés l’importance de donner du sang.

« Notre objectif était de sensibiliser les gens au don de sang d’une façon amusante et interactive, explique Tony Steed, directeur du marketing et du recrutement des donneurs. Nous voulions qu’en participant à la Semaine nationale du don de sang, les gens amènent leurs parents et amis à prendre conscience du grand besoin de donneurs. »

Pas moins de 46 % des gens font leur premier don lorsqu’ils ont entre 17 et 24 ans, d’où l’importance de faire comprendre aux jeunes la portée potentielle de leurs dons. La campagne dans les médias sociaux a incité les Canadiens, surtout ceux de la jeune génération, à se joindre au mouvement en faveur du don de sang et à promouvoir la cause… une photo à la fois.

Pour voir d’autres photos détournées, rendez-vous sur le site www.blood.ca/bloodphotobomb.