Santé

Dr. Mindy Goldman, Executive Medical Director, Donor & Transplantation Services, Canadian Blood Services

Je me suis récemment entretenue avec la Dre Mindy Goldman, directrice médicale exécutive des services relatifs aux donneurs et aux greffes, pour lui demander ce qu’elle conseillait aux gens qui veulent optimiser leur expérience de donneur. Voici ses réponses ainsi que des précisions sur les critères de base pour le don de sang.

Donner du sang est-il sans risque?
Donner du sang est sans danger et la plupart des donneurs trouvent l’expérience très positive. Il n’y a aucun risque de contracter une maladie; chaque trousse – aiguille et sac de collecte – est stérile et n’est utilisée qu’une seule fois. Par contre, il arrive que des gens se sentent faibles ou étourdis une fois qu’ils ont fait don de leur demi-litre de sang. Il est toutefois possible d’éviter ces inconvénients en suivant quelques recommandations.

Commençons par ce qu’un donneur devrait boire ou manger le jour du don. Que suggérez-vous?
Buvez beaucoup d’eau ou de boissons non alcoolisées comme du jus de fruit ou des boissons gazeuses ou énergétiques. Boire est important parce que vous perdez des fluides lorsque vous donnez du sang. Il est tout aussi important de manger. Ne donnez pas de sang l’estomac vide; prenez au moins le temps de déjeuner.

Peut-on faire de l’exercice avant de faire un don?
Vous pouvez faire de l’exercice à condition de bien vous hydrater après.

Peut-on donner du sang si l’on a un rhume ou des allergies?
Si vos symptômes sont légers, que vous avez seulement le nez qui coule ou des éternuements, oui, vous pouvez faire un don. Par contre, si vous ne vous sentez pas dans votre assiette, par exemple si vous faites de la fièvre, reportez votre rendez-vous; ce sera plus sûr et pour vous, et pour le receveur.

Y a-t-il d’autres moments où il est préférable de s’abstenir?
Disons qu’il vaut mieux ne pas faire de don si vous avez la gueule de bois; comme l’alcool déshydrate le corps, vous risqueriez d’être un peu étourdi après le prélèvement.

Et si l’on prend des médicaments?
La plupart des médicaments ne posent aucun problème, mais il vaut mieux vérifier si ceux que vous prenez sont acceptables en appelant notre ligne sans frais, au 1 866 JE DONNE (1-866-533-6663).

Est-ce que donner du sang peut nuire aux performances sportives?
Si vous faites du sport récréatif, vous devriez pouvoir reprendre vos activités dès le lendemain, mais vous ne serez peut-être pas au meilleur de votre forme. La perte d’hémoglobine, la molécule des globules rouges qui transporte l’oxygène, peut entraîner une légère baisse de performance. Si vous êtes un athlète de haut niveau, je vous recommande de ne pas faire de don dans les semaines précédant une compétition.

Combien de temps doit-on attendre avant de manger après un don?
Vous devriez boire et manger quelque chose immédiatement après votre don et vous reposer au moins une quinzaine de minutes dans l’aire de collation. Je recommande des collations salées dans la plupart des cas parce que le sel aide le corps à retenir les fluides. Fait à noter, la majorité des biscuits contiennent un peu de sel et constituent un bon choix, à moins que vous ne tentiez de réduire votre consommation de sodium.

Avez-vous d’autres suggestions pour les donneurs?
Je conseille souvent aux gens de se distraire en apportant de la lecture ou de la musique. Si vous apportez un livre, rappelez-vous toutefois que vous avez une aiguille dans le bras lorsque vous tournerez les pages.

Une fois de retour à la maison, y a-t-il des précautions à prendre?
Buvez beaucoup et évitez les activités exigeantes pour le reste de la journée. Retirez aussi votre pansement et nettoyez la région exposée à l’eau et au savon pour éviter une irritation de la peau.

Avez-vous des conseils pour les gens qui font des dons régulièrement?
Comme vous le savez, nous encourageons les gens à donner régulièrement. Il faut cependant savoir que l’intervalle nminimal entre deux dons est de 56 jours. Si vous donnez deux fois par année ou plus, je vous recommande de consommer des aliments riches en fer ou encore de prendre des multivitamines qui contiennent du fer. Pour les femmes, il est parfois indiqué de prendre des suppléments de fer. Même si ces suppléments peuvent être achetés sans ordonnance, il vaut mieux consulter un médecin avant d’en prendre.