UniVie

Des gens sympathiques, de la bonne musique, de bonnes petites choses à se mettre sous la dent et le Wi-Fi : que fallait-il de plus pour réunir physiquement et virtuellement un grand nombre de donneurs potentiels de cellules souches? Le Cybercafé UniVie était leur tout premier lieu de rendez-vous.

Les invités ont pu écouter plusieurs groupes de musique et faire plaisir à leurs papilles tout en s’inscrivant à UniVie en vue de donner de leurs cellules souches. Cet événement avait été organisé par Steve, un docteur local atteint d’un lymphome qui attend lui-même une greffe de cellules souches. Ce médecin d’origine grecque sait très bien que les greffes de cellules provenant d’hommes jeunes ont davantage de chances de réussir et qu’il est essentiel d’avoir sous la main des donneurs de différentes ethnies.

Steve et sa famille ont donc misé sur Facebook pour convaincre ces donneurs prometteurs. Ils voulaient lancer une campagne de sensibilisation au sein de leur communauté et ont ouvert un cybercafé avec le concours d’UniVie. Ce fut une vraie soirée grecque avec de nombreux groupes de musique. Des ordinateurs avaient également été installés afin que les invités puissent s’inscrire au www.univie.ca. Les personnes présentes ont ainsi pu profiter de la fête tout en découvrant le réseau UniVie dont plusieurs représentants étaient sur place. Steve était aussi là pour raconter sa propre histoire aux jeunes intéressés.

Les organisateurs étaient ravis de voir que leur cyber-invitation avait trouvé écho et que de nouveaux visages affluaient vers le café. Internet est la toute dernière avenue pour aller à la rencontre des jeunes donneurs et représente une formidable source d’espoir pour les malades qui attendent une greffe au Canada. Steve n’en est que trop conscient!