Donneurs

all_in_the_family

Le don de sang : Amandeep Sandhu l’a dans le sang! Chez les Sandhu, ce n’est pas seulement une activité familiale : c’est une tradition perpétuée depuis plusieurs générations et sur plusieurs continents.

Amandeep, chauffeur de camion âgé de trente ans habitant à Toronto, suit les traces de ses parents, Balwant Singh et Jaswant Kaur Ramgarhia, ici photographiés lors de leur 69e don de sang, à l’occasion de leur anniversaire de mariage au début du mois de juillet. Leurs soixante-dix dons constituent un record et leur valent une grande notoriété dans leur pays.

Amandeep a quant à lui fait six dons à la Société canadienne du sang, mais il en avait déjà fait vingt-et-un en Inde, le tout premier en 1998, à l’âge de dix-sept ans, au Punjab. Après s’être établi au Canada, en 2007, il a décidé de poursuivre sur sa lancée.

« Je donne du sang parce que ça me procure un sentiment de satisfaction. Mes parents m’ont appris que c’était un geste noble. Ils voulaient que l’on sache à quel point c’était important, explique-t-il. Toute notre famille donne du sang : mes parents, ma sœur et moi. Rien ne peut remplacer le sang. En donner est donc le seul moyen d’aider les malades qui en ont besoin. »

Il ajoute : « Le don de sang est une cause sociale dans laquelle il vaut la peine de s’impliquer, car on sait à quoi son sang servira. Mais il ne faut pas le faire que pour sa propre communauté : toutes les communautés, toutes les sociétés doivent s’entraider. Il s’agit d’une responsabilité collective. Il faut tendre la main à tous ceux qui ont besoin d’aide, où qu’ils soient. »

À la Société canadienne du sang, nous partageons tous son opinion.

Bookmark and Share