Bureau national de financement

Le 11 mai, à Ottawa, la Société canadienne du sang a témoigné sa gratitude à plusieurs entreprises et organismes apportant une contribution vitale à la chaîne d’approvisionnement en sang.

Ce deuxième déjeuner annuel de reconnaissance réunissait une centaine de représentants d’organismes communautaires et d’entreprises du domaine des télécommunications, des services financiers, de la technologie, du marketing, de la médecine et des sciences.

La Société canadienne du sang a souhaité la bienvenue à ses nouveaux commanditaires :

  • Knightstone Capital Management Inc.,
  • Shikatani Lacroix Design,
  • SAP,
  • Cotton Candy Inc.,
  • SAS Institute (Canada) Inc.

Leurs logos et ceux d’autres partenaires ayant particulièrement à cœur le bien-être des Canadiens sont affichés bien en vue sur le Mur de reconnaissance situé à l’entrée principale du siège social de la Société canadienne du sang.

Lors de la cérémonie, nous avons également souligné les jalons importants franchis par les entreprises suivantes :

  • TK Financial Group, Jus Oasis et FedEx : donateurs Or (100 000 dollars ou plus);
  • Bayer : donateur Argent (50 000 dollars ou plus);
  • Telus et CIBC : donateurs Bronze (25 000 dollars ou plus).

Nous avons aussi rendu hommage à deux nouveaux partenaires communautaires : Shari’s Mission et Save a Latin Life.

Nouvelle campagne de collecte de fonds pour financer la banque publique nationale de sang de cordon ombilical

Au cours du déjeuner de reconnaissance, le Dr Graham Sher, chef de la direction de la Société canadienne du sang, a annoncé le lancement d’une importante campagne publique de financement de 12,5 millions de dollars.

« Aujourd’hui, c’est l’occasion de souligner le soutien que nos partenaires nous ont apporté au cours de l’année qui vient de s’écouler et de leur exprimer notre gratitude pour l’appui financier que nous avons reçu de leur part. Grâce à leur soutien, nous espérons pouvoir réunir 12,5 millions de dollars au cours des prochaines années afin de financer la mise sur pied de la banque publique nationale de sang de cordon ombilical. L’appui de partenaires dévoués à notre mission est la pierre angulaire de notre succès », a dévoilé le Dr Sher.

Les proches d’Hector Walker se sont adressés au public concernant la nécessité d’une banque publique nationale de sang de cordon ombilical. M. Walker a célébré en janvier le premier anniversaire de sa double greffe de sang de cordon ombilical. En août 2009, les médecins lui ont diagnostiqué une leucémie lymphoblastique aiguë. Après plusieurs mois de chimiothérapie et radiothérapie, les médecins en sont venus à la conclusion que ses chances de survie étaient très minces s’il ne recevait pas une greffe de cellules souches. On n’a pas pu lui trouver de donneur compatible au sein de sa famille ni dans le reste de la population canadienne : seulement 0,5 pour cent des participants au registre UniVie sont Noirs. Une recherche internationale a donc été lancée. Au mois de novembre 2009, deux donneurs de sang de cordon ombilical compatibles ont été trouvés.

« J’aimerais exprimer ma gratitude et celle de mon épouse envers les membres du personnel d’UniVie qui ont permis de me sauver la vie. Nous vous en sommes tellement reconnaissants! Lorsqu’une maladie aussi grave frappe, on ne sait pas trop à quoi s’attendre et l’on ignore quoi faire. Ce fut une période longue et difficile et j’aimerais vous remercier pour votre travail », a déclaré Hector.

Les fonds collectés au cours des trois prochaines années serviront à la création d’une banque publique nationale de sang de cordon ombilical. Cette initiative, une première au pays, aura des retombées directes sur la santé des Canadiens.