Receveurs

Le visage souriant de Nancy Cyr-Caron est la première chose que les donneurs voient en entrant au point de collecte de Moncton. En tant que représentante des services aux donneurs, elle les inscrit et fixe leur prochain rendez-vous. Son sourire éclatant et sa personnalité chaleureuse font d’elle l’une de leurs préférées, mais beaucoup d’entre eux ignorent les raisons personnelles ayant motivé Nancy à se joindre à la Société canadienne du sang.

Né avec une anomalie cardiaque au niveau de l’aorte et des valves, Billy, son fils, a eu besoin de nombreuses transfusions. La maladie avait ravagé son petit corps, épuisant ses ressources vitales. Heureusement, les transfusions de sang provenant de plusieurs donneurs anonymes lui ont donné un second souffle.

« Il n’avait que très peu d’énergie, il dormait et pleurait beaucoup. C’était tout le contraire après une transfusion. On pouvait alors le voir sourire et jouer », confie Nancy, se remémorant l’immense amélioration de l’état de Billy suite aux transfusions.

Billy est décédé un an plus tard, mais Nancy chérit chaque moment que la générosité des donneurs leur a permis de vivre ensemble.

« Ils m’ont donné un an de plus auprès de mon fils, période durant laquelle j’ai pu lui répéter un million de fois que je l’aimais. »

Ces héros anonymes ont motivé Nancy et son mari à donner du sang eux aussi, et lorsqu’un point de collecte a ouvert ses portes à Moncton l’année dernière, Nancy a fait une demande d’embauche. « J’adore mon emploi! C’est un vrai plaisir de pouvoir travailler à la Société canadienne du sang parce que je connais l’importance du don du sang », indique-t-elle.

Nancy est l’arme secrète du point de collecte : une recruteuse enthousiaste qui parvient aisément à mobiliser membres de sa famille, amis, anciens collègues et élèves à donner du sang. Elle sait rassurer et motiver les donneurs inquiets en partageant avec eux l’histoire de Billy et les raisons qui l’ont amenée, elle aussi, à donner du sang. Plus tôt cette année, elle a raconté son histoire au télé-journal du soir sur CTV. Son témoignage a incité plusieurs personnes à donner du sang.

La vie de Billy a été brève mais son héritage perdure. « C’est très important pour moi de voir que l’histoire de mon bébé touche les gens et les motive à donner du sang. »